Les origines françaises du bourbon

Divider 3

La plupart des gens reconnaissent que le bourbon a un nom très français, mais très peu de gens connaissent les origines françaises du bourbon.

La Distillation

Si beaucoup attribuent à l'immigration écossaise et irlandaise le mérite d'avoir apporté aux États-Unis un savoir-faire en matière de distillation, le premier distillateur enregistré dans le Kentucky a été Marsham Brashears, dont la famille a immigré de France en Amérique dans les années 1600. Que Marsham Brashears devienne distillateur n'est pas si surprenant puisque son nom de famille en français signifie « Brasseurs » ! 

La Maturation

Les riches notes de vanille et de caramel caractéristiques du bourbon ne proviennent pas du maïs utilisé pour le distiller, malgré la croyance populaire, mais de la façon dont il est vieilli. 

Les fûts sont comme des sachets de thé : à chaque utilisation pour faire vieillir un spiritueux, l'arôme du bois est de moins en moins transmis à l'alcool. L'arôme de vanille provient de la vanilline, un composé organique que l'on trouve naturellement dans le chêne. L'arôme de caramel provient des sucres naturels présents dans le chêne qui sont libérés et caramélisés lorsque l'intérieur du fût est bousiné avant d'être utilisé pour le vieillissement du bourbon. 

On pense que ce style de vieillissement a été utilisé pour la première fois par deux immigrants français, Jean et Louis Tarascon, pour vieillir le whisky. Les frères Tarascon ont fui la France pendant la Révolution française et ont finalement établi une communauté appelée Shippingport, juste en face de ma ville natale et de la capitale du whiskey bourbon : Louisville dans le Kentucky. Les frères Tarascon possédaient leur propre distillerie à Shippingport, appelée la distillerie Napoléon, et ils achetaient également du whiskey non vieilli (aux États-Unis, on appelle ce whiskey « white dog », également connu sous le nom de « new make » en Écosse) à des fermiers-distilleurs tels que mon ancêtre, William Downard. 

small_flatboat_on_the_mississippi645x400
a_flatboat_on_the_mississippi1924abrahamlincolnfilm775x555
flatboat_on_the_mississippi_w_wilson785x480

Les frères Tarascon faisaient ensuite vieillir ce distillat dans des fûts en chêne bousinés, suivant le style français de vieillissement de l'eau-de-vie qui existait depuis le XVe siècle. Ils ont ensuite vendu ce whiskey vieilli en aval de la rivière à des clients français de La Nouvelle-Orléans qui avaient encore un faible pour leur cognac. Mais à l'époque, le cognac était difficile à trouver dans les nouveaux États-Unis, car il devait être importé et était très cher. Les frères Tarascon ont donc habilement commercialisé leur whiskey auprès de leur clientèle d'amateurs de cognac comme une sorte de brandy, mais fabriqué à partir de maïs. 

Le Nom

Il existe de nombreuses théories populaires différentes sur la façon dont le bourbon a été nommé, mais les historiens du bourbon ont découvert que la théorie la plus probable est celle selon laquelle il a été nommé ainsi pour des raisons marketing !

At the time the term “bourbon” first appeared in advertisements to describe a particular style of American whiskey, the term “bourbon” was already a common marketing term used to denote that a product was top-of-the-line and of the highest quality. The word “bourbon” was used to market products as varied as sugar, coffee, and cotton. Even then, anything French was equated with luxury!

On pense que les frères Tarascon ont peut-être choisi de décrire leur whiskey comme du « whiskey bourbon », non seulement pour signifier que leur whiskey était du plus haut calibre, mais aussi pour plaire à leur clientèle majoritairement française de La Nouvelle-Orléans pour laquelle le nom « Bourbon » était encore positivement associé à la famille Bourbon en France.

Une autre théorie populaire est que ce style de whiskey a d'abord gagné en popularité dans la rue Bourbon à La Nouvelle-Orléans, qui a été nommée en l'honneur de la Maison Bourbon de France. La rue Bourbon, qui était alors comme elle l'est aujourd'hui, était l'une des rues les plus alcoolisées de l'une des villes les plus alcoolisées du pays. Quatre-vingt-quinze pour cent des whiskeys commercialisés hors de l'État à l'époque étaient envoyés à La Nouvelle-Orléans, où la majorité du whiskey était ensuite consommé. Les amateurs du nouveau style de whiskey vieilli en fût de chêne bousiné auraient demandé ce « bourbon street whiskey », qui avec le temps a été raccourci en « bourbon whiskey ». 

Quelle que soit la théorie à laquelle vous adhérez, le nom du bourbon est résolument d'origine française. Ainsi, non seulement les Français ont donné son nom au bourbon, mais ils ont contribué à créer le style et à le rendre populaire !

Divider 2